Auburn engage Hugh Freeze comme entraîneur: Ex-Liberty, le patron d’Ole Miss obtient une deuxième chance en retour à la SEC

Auburn a embauché Hugh Freeze pour devenir le prochain entraîneur de football en chef des Tigers, ont déclaré à Dennis Dodd de CBS Sports des sources proches du processus. Freeze, 53 ans, dernier entraîneur à Liberté ayant mené les Flames à un dossier de 34-15 depuis 2019.

Les conversations entre les parties ont commencé il y a des semaines et se sont poursuivies tout le week-end après la défaite 49-27 d’Auburn contre le n ° 7 Alabama dans l’Iron Bowl samedi. Freeze a signé lundi un protocole d’accord avec Auburn, selon l’Associated Press.

L’ancien Soyez mademoiselle L’entraîneur, qui a mené les Rebels à une saison 10-3 et à la deuxième place de la SEC West en 2015, a évoqué les rumeurs selon lesquelles il deviendrait le favori pour remplacer Bryan Harsin sur les Plaines après la défaite surprise de Liberty 49-14 contre État du Nouveau-Mexique Samedi. Il a été étonnamment direct dans sa réponse.

“Je ne suis pas du genre à leur dire [the players] quelque chose qui n’est pas vrai », a déclaré Freeze. « Est-ce que le travail dont tout le monde parle est un travail avec lequel j’aurais intérêt à parler ? Bien sûr. Cela ne veut pas dire qu’ils m’ont proposé un emploi.”

L’attirance pour Freeze découle de son succès à Ole Miss de 2012 à 2016. Il avait une fiche de 39-25 (y compris les victoires annulées) pendant son mandat et a battu l’Alabama et Nick Saban lors de saisons consécutives (2014-15). Freeze a mené les Rebels à une saison de 10 victoires, une place dans le Sugar Bowl et un classement final n ° 9 en 2015, une campagne qui n’incluait aucune de ces 27 victoires annulées.

Freeze a été critiqué à Ole Miss avant la saison 2017 après avoir découvert qu’il avait fait appels inappropriés de son téléphone portable délivré par l’école qui étaient connectés à un numéro de téléphone pour un service d’escorte. Ole Miss a accepté la démission de Freeze le 20 juillet 2017, pour ce qu’il a appelé un “schéma d’inconduite personnelle”.

De plus, un Enquête NCAA a découvert un manque de contrôle institutionnel et favorisé une culture sans contrainte d’implication des boosters dans le recrutement du football. Cette enquête a révélé 15 infractions de niveau I, notamment des paiements en espèces non autorisés, l’utilisation d’automobiles, l’hébergement non autorisé et des repas non approuvés d’une valeur d’environ 37 000 $.

Son succès avec les rebelles est devenu souillé à la suite des deux scandales distincts. Ole Miss a été pénalisé d’une interdiction de bol de deux ans et d’une suspension de conférence de deux matchs s’il a été embauché par une école de la SEC avant le 30 novembre 2018. Freeze n’a pas été entraîneur pendant deux ans en raison de la NCAA et personnel problèmes.

Avec la fenêtre de cette suspension fermée et de nombreux changements à venir football universitaire paysage qui profitera probablement à Freeze dans le recrutement au niveau Power Five (droits NIL, portail de transfert), son retour dans un programme majeur n’est devenu qu’une question de temps.

Freeze a été embauché par Liberty en 2019 après sa pause de deux ans. Il n’a jamais terminé avec moins de huit victoires alors qu’il menait les Flames, qui ont fait le saut du FCS à une école indépendante du FBS avant la saison 2018. Il a mené Liberty à trois matchs de bowl consécutifs, dont un record de 10-1 et un classement général n ° 17 en 2020. Freeze a également développé le quart-arrière Malik Wills, qui a été transféré par coïncidence d’Auburn, dans un choix de repêchage de troisième ronde en 2022. Repêchage de la NFL.

Développeur éprouvé de talents QB

Auburn n’a pas aidé Bo Nix atteindre son plein potentiel, et maintenant il est devenu un candidat au trophée Heisman pour Oregon après avoir été transféré aux Ducks pour sa saison senior. La situation du quart-arrière d’Auburn en 2022 est un gâchis avec TJ Finley et Robby Ashford les deux matchs de départ sans fournir beaucoup de menace dans l’attaque de passe vers le bas. Le gel peut résoudre ce problème.

Chad Kelly a lancé pour 4 042 verges et 31 touchés en 2015 et Bo Wallace a dépassé la barre des 3 000 verges en 2013 et 2014. Ces anciennes stars d’Ole Miss se sont-elles transformées en sensations fortes au NFL niveau? Non, mais ce n’est pas le sujet. Ils ont eu beaucoup de succès à l’université, et c’est ce qui compte le plus alors que le nouveau directeur sportif John Cohen s’efforce de renverser ce programme.

Attention, Nick Saban

L’ancien entraîneur d’Auburn, Gus Malzahn, a été licencié après la saison 2020 pour son incapacité à maintenir le succès sur les Plaines. Cependant, il est allé 3-5 contre son rival Alabama, qui est le plus grand nombre de victoires sur le Tide parmi les entraîneurs actifs.

Freeze a résolu cette énigme lors de saisons consécutives, y compris en 2015 lorsque le Crimson Tide a remporté les éliminatoires de football universitaire. C’est un gros plus pour un programme Auburn qui aspire au succès à l’échelle nationale, peu importe ce qui se passe à Tuscaloosa.

Saban, 71 ans, approche vraisemblablement de la fin de sa course en tant qu’entraîneur-chef du Tide, bien qu’il soit bloqué dans son contrat jusqu’à la saison 2030. Cependant, Saban aura 79 ans à la fin de ce contrat. Il a la même énergie et la même perspicacité qu’il y a 20 ans, mais il gagnera en âge s’il coache tout au long de l’affaire.

Freeze comprend la politique d’Auburn

Auburn est bien connu pour avoir trop de chefs dans la cuisine. Qu’il s’agisse de boosters, d’anciens élèves, d’anciens joueurs ou d’administrateurs, la sphère d’influence est assez large et quelque chose que Cohen doit soit maîtriser, soit au moins organiser derrière Freeze. Ils doivent le laisser gérer le programme comme bon lui semble.

Cela peut sembler être une chimère basée sur la façon dont Auburn a généralement fonctionné; rappelez-vous qu’ils ont tenté de former un coup d’État pour renverser Harsin en février et ont tenté d’embaucher Bobby Petrino de Louisville en 2003 alors que Tommy Tuberville était encore entraîneur des Tigers. Le problème avec Auburn, c’est que même si ses méthodes semblent dysfonctionnelles en surface, elles ont en fait fonctionné. Les Tigers sont restés invaincus en 2004, ont remporté un titre national en 2010, sont arrivés à moins de 13 secondes de répéter l’exploit en 2013 et ont remporté la SEC West en 2017 malgré le fait que l’Alabama ait remporté le titre national cette saison-là. La méthode a fait ses preuves, même si, en réalité, c’est plutôt malgré ces efforts que grâce à eux.

Cela fonctionnera-t-il de nos jours? Probablement pas. Il y a trop de pièces mobiles qui vont au-delà de tout ce que les boosters ont dû gérer dans le passé. Lorsque Saban a obtenu le poste en Alabama en 2007, il a pris le contrôle de tous les aspects du programme. Freeze doit avoir l’autonomie nécessaire pour faire de même. Il l’a déjà fait dans ce qui était une cocotte-minute assez importante chez Ole Miss dans sa féroce rivalité avec État du Mississippiqui était dirigée par Dan Mullen à l’époque. Reste à savoir s’il pourra le refaire.

Leave a Comment