Le spectacle est déjà terminé pour l’équipe hôte de la Coupe du monde du Qatar

DOHA, Qatar (AP) – Le spectacle est déjà terminé pour l’équipe du Qatar, qui a été éliminée vendredi du Coupe du monde moins d’une semaine après avoir ouvert le tournoi et lancé la première version du plus grand événement de football au Moyen-Orient.

Le Qatar s’est incliné 3-1 face au Sénégal pour sa deuxième défaite consécutive en Coupe du monde et sa sortie a été confirmée quelques heures plus tard, quand Les Pays-Bas et l’Equateur ont fait match nul 1-1 dans l’autre match du Groupe A.

Devenu l’équipe du pays hôte la plus rapide à quitter le tournoi en 92 ans d’histoire de la Coupe du monde, le Qatar ne peut pas se qualifier pour les 16 derniers, quoi qu’il arrive lors de son dernier match contre les Pays-Bas.

L’Afrique du Sud a été la seule autre équipe à domicile à ne pas avoir réussi à se qualifier pour la phase de groupes en 2010, mais elle a au moins réussi une victoire et un match nul.

“Si vous vous attendiez à ce que nous allions très loin dans ce tournoi, ce sera une déception”, a déclaré l’entraîneur du Qatar Félix Sánchez avant que son équipe ne soit officiellement éliminée. « Notre objectif était d’être compétitif.

L’écriture était sur le mur dès le début pour le Qatar. L’équipe est peut-être la championne d’Asie 2019, mais elle avait l’air nerveuse et était submergée par la défaite 2-0 face à l’Equateur dimanche dernier juste après une cérémonie d’ouverture scintillante organisée par le riche émirat du Golfe et destinée à le présenter au monde.

La performance de vendredi par le Qatar était un peu, mais pas beaucoup mieux pour une équipe qui joue tous dans la ligue locale et qui manque le genre de talent qui est présent dans presque toutes les équipes de la Coupe du monde maintenant.

Le Qatar a au moins marqué cette fois, une tête en seconde période du remplaçant Mohammed Muntari, un attaquant d’origine ghanéenne qui est l’un des nombreux membres de l’équipe né en dehors du Qatar mais amené pour augmenter ses chances à la Coupe du monde. A 2-1, le Qatar a menacé de revenir contre le champion d’Afrique pendant seulement six minutes avant que Bamba Dieng ne réponde pour marquer le troisième but du Sénégal et rétablir un coussin de deux buts.

Le Sénégal a remis sa campagne sur les rails après avoir perdu son premier match contre les Pays-Bas. L’entraîneur Aliou Cissé s’est également réjoui que trois attaquants, Boulaye Dia, Famara Diedhiou et Dieng, soient inscrits sur la feuille de match alors que le Sénégal a son propre défi dans cette Coupe du monde : combler le gouffre laissé par la blessure d’avant-tournoi de Sadio Mané.

Cissé avait demandé à ses attaquants restants de l’intensifier avant d’affronter l’hôte au stade Al Thumama de Doha. Ils ont répondu.

“Oui, nous avons compris le message haut et fort”, a déclaré Dia. « Efficacité, efficacité, efficacité. Vous devez vous placer devant le but et vous devez marquer.

Le Qatar ne s’était jamais qualifié pour la Coupe du monde avant la décision très controversée de la FIFA en 2010 de lui donner le tournoi. Cela a donné à son équipe une entrée automatique. Mais bien que la nation riche en pétrole et en gaz ait dépensé environ 220 milliards de dollars de ses vastes richesses pour construire des stades, des routes et même une nouvelle ville pour la Coupe du monde, elle n’a pas pu mettre en place une défense solide pour l’équipe.

Le Qatar a pris du retard contre le Sénégal après une erreur d’amateur du défenseur central Boualem Khoukhi, qui a tenté de dégager sans pression, n’a pas réussi à se connecter correctement et a atterri sur ses fesses. Le ballon a dribblé loin de Khoukhi et Dia l’a frappé pour son premier but en Coupe du monde.

Diedhiou a porté le score à 2-0 en début de seconde période d’une tête sur corner tandis que deux défenseurs du Qatar n’ont pas réussi à l’arrêter.

Le Qatar a eu un coup de malchance lorsqu’il s’est vu refuser un penalty et la possibilité de prendre l’avantage avant le but de Dia. Akram Afif, né à Doha, a été renversé par Ismaila Sarr, mais l’arbitre espagnol Antonio Mateu n’a pas accordé de penalty, même si les rediffusions suggéraient qu’un contact avait été établi.

“Nous devons oublier aujourd’hui, passer à autre chose et jouer contre les Pays-Bas”, a déclaré Sánchez.

UNE VAGUE (AU REVOIR ?) POUR LE QATAR

Alors que le Qatar s’est rallié pendant un petit moment en seconde période, les supporters du Qatar en robe blanche ont essayé de se placer derrière leur équipe.

Des milliers de supporters locaux sont sortis à mi-chemin de la première défaite du Qatar contre l’Équateur, mais ils sont restés contre le Sénégal et ont même éclaté dans la vague autour du stade. Cela s’est avéré être plus un adieu à la Coupe du monde.

SANS MANÉ

Le Sénégal s’est rapproché de l’adaptation à la vie au Qatar sans Mané, avec ces trois attaquants sur la feuille de match.

“C’est très difficile de remplacer un joueur comme Sadio Mane mais le football est un sport d’équipe”, a déclaré l’entraîneur sénégalais Cissé.

Également important pour le Sénégal, le gardien Edouard Mendy a effectué deux arrêts de classe mondiale pour suggérer un retour à une certaine forme après avoir été blâmé pour les deux buts lors de la défaite 2-0 contre les Néerlandais.

ET APRÈS

Le Qatar s’incline contre les Pays-Bas mardi. Le Sénégal n’est pas encore sorti d’affaire et affrontera l’Équateur le même jour, tous deux jouant pour une place dans les 16 derniers.

___

Couverture de la Coupe du monde AP : https://apnews.com/hub/world-cup et https://twitter.com/AP_Sports

Leave a Comment